L’énergie et la construction passive

Les besoins nets en énergie – BNE

La quantité d’énergie nécessaire pour maintenir le bâtiment à la température souhaitée, qui est délivrée par le système de chauffage, s’appelle les Besoins Nets en Énergie. Ils sont calculés en additionnant les pertes (par manque d’isolation, par renouvellement d’air, …), diminuées des apports gratuits, tels que les apports solaires et les différents apports internes.

En maison passive, ces besoins nets en énergie sont très faibles, et doivent être inférieurs à 15 kWh/m² par an.

BNE-EPLes besoins bruts en énergie ou énergie finale

L’énergie finale est l’énergie consommée par le système de chauffage pour produire les besoins nets en énergie.

Pour avoir un bâtiment peu énergivore, il est vain de ne compter que sur le système de chauffage, qui n’a aucune influence sur les besoins nets en énergie. Si ceux-ci sont élevés, la consommation d’énergie finale sera élevée dans tous les cas, même avec un système de chauffage très performant.

Dans le cas d’une maison passive, les besoins nets en énergie étant très faible, les besoins en énergie finale le seront également, quel que soit le système de chauffage.

L’énergie primaire

L’énergie primaire est l’énergie prélevée à la planète. Par exemple, pour pouvoir consommer (au niveau du compteur) 1000 kWh d’électricité, il a fallut consommer (en centrale thermique) environ 2500 kWh de gaz ou de charbon, … Il y a donc 1500 kWh d’énergie perdue lors de la transformation de l’énergie extraite en énergie utilisable chez soi. Et donc production de 2 à 3 fois plus de CO2 que si l’énergie est transformée directement chez soi (chauffage gaz, mazout, bois, biomasse, …)

La pompe à chaleur compense le très mauvais rendement des centrales et consommera entre 2500 et 4000 kWh d’énergie primaire pour produire 2500 kWh de chaleur…

En maison passive, la consommation d’énergie primaire ne peut dépasser 120 kWh/m² par an.